26 mai 2015

Blogcamp224: la satisfaction d'avoir relevé un défi

Blogcamp224 Conakry
Ablogui a tenu le cap. Nous avons organisé un blogcamp réussi. Cet événement inhabituel dans la blogosphère Guinéenne est une preuve que notre réseau s'est totalement et définitivement relevé. 

Le 23 mai 2015, ablogui a mobilisé les Net citoyens de Conakry autour du blogcamp224 à la Bluezone de Kaloum. Une première depuis la création de l'association et le deuxième blogcamp en Guinée après celui de 2011 qui a jeté les bases de la mise en place du réseau. Au début, très peu de blogueurs comprenaient le concept de blogcamp et son mode d'organisation. Cet fût une expérience enrichissante et une rencontre motivante pour tous les participants. Nous avons relevé le défi d’organisation et de mobilisation citoyenne.

Combien de personnes ont participé au blogcamp?

Le #blogcamp224 #Conakry était prévu pour 60 personnes dont 10 invités, 30 blogueurs d'ablogui et 20 débutants en vu d'élargir le réseau. Nous étions au total 45 blogueurs présents, 3 invités et plusieurs autres personnes non identifiées qui ont assisté à la plénière du blogcamp. Nos trois invités étaient Moustapha Naité, Ministre de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, Fodé Oussou Fofana, député à l'Assemblée Nationale et Mamady Keita, Directeur National adjoint de TIC, venu représenter son Ministre.

Selon nos constats, le Ministre de la jeunesse et le député invités sont les plus actifs -parmi leurs homologues- sur les réseaux sociaux. Ils échangent régulièrement avec les citoyens et suscitent des débats. Au blogcamp224, ils sont venus nous parler de l'intérêt pour eux d’utiliser les réseaux sociaux. Au préalable, nous avions demandé à nos invités de confirmer ou de décliner l’invitation en l’annonçant sur le réseau social qu’ils utilisent. Ils ont tous respecté ce procédé de confirmation. Toute fois, les blogueurs ont regretté l’absence de Oyé Guilavogui, Ministre des TIC, bien qu’il se soit fait représenter par le Directeur national adjoint de TIC. Ce n’était pas seulement sont absence qui fâchait. Le paradoxe est que notre Ministre des TIC est le plus déconnecté des citoyens. Nous n’avons trouvé aucune adresse de lui sur les réseaux sociaux. Il n’y a pas de pont entre lui et les Net citoyens.

Le déroulement du blogcamp224La rencontre s'est déroulée en deux étapes à savoir la plénière et les ateliers.La plénière a été consacrée aux échanges avec nos invités. En tant que Président intérimaire du réseau, j'ai eu l'honneur d'adresser les mots de bienvenue aux participants. À cette occasion, j'ai rappelé le contexte et les raisons de l'organisation du blogcamp224. 

Cette rencontre qui n'obéissait pas à son mode d'organisation habituel, nous a réuni pour deux raisons.

Premièrement: partager nos expériences de blogueurs avec les jeunes passionnés par le blogging. Leur parler du citoyen qui s'exprime librement et qui critique positivement pour influencer et opérer des changements dans son environnement social et politique.

Je félicite vivement ces futurs blogueurs qui viennent de renforcer notre réseau qui n'est ni violent ni passif. 

Deuxièmement: échanger, dialoguer avec nos gouvernants et nos élus qui décident de la paix et de son contraire. Ce sont eux qui ont la responsabilité de permettre l'épanouissement de la jeunesse, qui font des TIC un atout de développement, de transparence dans la gestion de la chose publique ainsi qu’un moyen de rapprochement des gouvernés avec les gouvernants. 

C'était aussi l'occasion d'encourager ces décideurs que nous avons exceptionnellement invités à ce Blogcamp pour ce qu'ils font individuellement pour se rapprocher des citoyens. Et nous leur avons charger de rappeler à leurs pairs que ce sont nous, citoyens, qui tenons l'échelle qui leur a permis de monter jusqu’au sommet. Ils ont le devoir de nous écouter et de nous rendre des comptes. Ablogui n'hésitera pas à soulever cette question de redevabilité qui fâche certains.

A la fin de la plénière, nous avons partagé le café avec nos invités avant de commencé les ateliers. Ils se sont déroulés sur le reste de la journée et ont permis aux débutants, d’apprendre à créer et à animer leurs propres blogs. La rencontre a été amicale et a favorisé le partage des bonnes pratiques du web 2.0 entre les abloguinéens. 

En perspective, ablogui compte organiser les prochaines éditions du blogcamp224 à Kindia, Labé, Kankan et à N’Zérékoré. 

Pour terminer, je félicite tous nos amis blogueurs qui étaient physiquement loin d'ici mais dont les idées ont contribué à la réussite de ce Blogcamp. Nous avons lu avec plaisir les nombreux tweets d'encouragement de la blogosphère africaine notamment.

Réactions :

1 commentaire:

  1. Je m'appelle Bakary camara l'enfant de Mr. Sengbe camara qui travail a la DPE de kouroussa. Kebe ke suis tres content que vous aviez ouvert un cyber internet a kouroussa. Je vais commencer a ecrire a mon pere Mr.Sengbe camara a la DPE de kouroussa. Kebe pardon c'est mon email ici il faut a mon pere Mr. Sengbe'camara a la DEP pour m'ecrire. Mon email c'est: b.camara96@yahoo.com. il faut lui dire que je suis presentement aux Etat Unis, plus precisement a Maryland. Mercie Beaucoup.

    RépondreSupprimer