19 juin 2015

 "L'Union européenne veut les richesses de l’Afrique, mais pas les personnes"

En ayant vu toutes les chaines d'informations à ma grande surprise je fus étonné de voir que le traitement médiatique de la question migratoire est de facto biaisée. Car Il est assez amusant de voir que les médias, nous présentent les passeurs  comme seules responsables de ce phénomène, chose étonnante et absurde ! Puisque  l'on sait aujourd’hui que le bombardement de la Libye en est la principale cause de ces migrations. Le véritable  responsable n'est ce pas l'UMP et le Ps ? Puisque les deux partis ont été d'accord pour bombarder l'ancienne Libye de Khadafi , sans aucune prise en comptes des conséquences que cela pouvaient engendrés, sans parler de la lâcheté de l'UA, cette coquille vide.

Ainsi pour comprendre le problème de l'immigration présenté par les médias, il faut réfléchir à deux fois sur les véritables causes de la migration :

La première des choses c'est que la géopolitique ne s'exprime pas par des bons sentiments, mais par des rapports de force entre états prédateur dans un monde de grand ensemble.

La deuxième des choses c’est que l'union européenne veut les richesses de l’Afrique, mais pas les personnes, c'est un génocide capitaliste qui se dessine sous nos yeux! C'est  le cauchemar dans lequel sombre l’Afrique à cause du pillage des multinationales, de la dictature, de la corruption des élites. Par ailleurs nous assistons à la loi du marché : qui de ce fait déshumanise les rapports entre les personnes.

La présence militaire

De plus tous ces pays ont signé des accords militaires avec la France ; plusieurs parmi eux ont des bases militaires françaises censées les protéger des agressions extérieures : ce dispositif militaire en réalité a pour fonction d'éléments perturbateurs de violences politiques en Afrique, de canalisations  des oppositions sous prétexte et pseudo-couvert d’accords secrets de défense, ou d'aide logistique. De véritables imposteurs locaux règnent en maitres- tyran que la France coopte et protège au pouvoir, au détriment des revendications légitimes et démocratique de la société civile. Ainsi, on comprend qu'il est clair que l’implication géostratégique de la France en Afrique est  de  plus en plus liée étroitement aux corollaires des évolutions de violences politiques sur le continent.

Les accords APE

De plus dans le rapport d'information  N° 3251 PRÉSENTÉ par M le Député Jean-Claude LEFORT. En effet dans ses conclusions,  il est dit que la mise en œuvre de cette politique économique entrainera un choc fiscal, agricole et industriel sur la balance des paiements, les majorités des pays africains  ayant été soumis souvent à des programmes d'ajustement structurel ne pouvant pas subventionner les produits agricoles, qui sont fragilisés.

Puisque cet accord prévoit l'interdiction de l'augmentation ou de la création de droits de douanes  à l'importation, l’interdiction de quotas d'importation, d'exportation , la suppression progressive des subventions à l'exportation des produits agricoles issus de l'Union européenne , d'interdire les pratiques commerciales déloyales ,  de permettre la mise en place de mesures de sauvegarde multilatérales temporaires.

Aujourd'hui, la solidarité et  le développement  doivent nous faire prendre conscience d’organiser une interaction  mondiale axée sur la  coopération entre les peuples permettant à chaque pays de se développer véritablement en toute indépendance.

Hamid CHRIET

Éditorialiste et Géopolitologue spécialiste de l’Afrique

Réactions :