31 mai 2009

Guinée50 rend hommage au Doyen Bah Mamadou.


Je me fais le devoir patriotique de rendre hommage à ce grand homme dont l’objectivité et le réalisme politiques m’ont fortement marqué surtout en ce jour où il passa librement( disait-il) la présidence de l’Union des Forces démocratiques de Guinée ( UFDG) à Cellou Dalein Diallo.

Quoi que l’on dise, il est très rare en Afrique notamment en Guinée où le parti politique est souvent confondu avec la personne de son président, que le fondateur d’un parti accepte d’être relayé dans le souci de faire preuve de démocratie au sein même de sa famille politique. C’est ce courage qui évite aujourd’hui que l’UFDG soit enterrée avec lui.

A mon humble avis, cela montre à suffisance l’attachement de notre Doyen à l’instauration des valeurs démocratiques à tel point qu’il consacra toute sa vie à ce noble combat.


Que son âme repose en paix. Amen !

Réactions :

1 commentaire:

  1. Ils sont tous les memes, les politiciens:ils ne connaissent que leur propres interets.
    Loin pour moi l'intention de denier au Doyen Ba son oeuvre pour la democratie guineenne, mais aussi grand soit il, il n'a meme pas pu etre l'exception confirmant la regle.
    Le Doyen m'a decu le jour ou il a quitte l'UPR (le Parti qu'il a Cofonde) et ce puisque c'etait le tour de son cadet Siradiou comme prevu. Moi qui etais un supporter depuis l'UNR, j'ai decide de rester avec l'UPR de Bah Ousmane (qui me decoit a la fin lui aussi par son absence au sein des forces vives comme pour dire ils sont tous les memes). J'allais supporter l'UFDG de Bah Oury avec lui a sa tete et non ce voleur retraite de Cellou.
    Maintenant, il ne me reste que le jeune courageux Mouctar Diallo qui est le seul a nous debarasser de ces vieux corrompus d'anciens Premiers Ministres (excepte Francois Fall, bien sur).
    Juste noter que l'UFDG a ete forme par Bah Oury et non Ba Mamadou.

    RépondreSupprimer