25 avril 2010

Faux débat autour de l'adoption de la nouvelle constitution

Il est vraiment regrettable que dans ce pays, les gens ne cherchent à se faire remarquer qu’en divisant l’opinion publique sur des décisions unanimes. Quant ils n’ont rien à dire ou à proposer, ils s’obstinent à semer la confusion dans les esprits.

Quels sont les acteurs de la vie politique guinéenne qui ont émis des avis contraires quant à l’adoption de la nouvelle loi fondamentale par ordonnance au moment même où cette décision a été prise ? En tout cas pas que je sache. C’est tout le peuple qui a adhéré à cette démarche pour des raisons évidentes qui ne sont plus à rappeler à ceux qui sont de bonne foi, qui sont soucieux de l’avenir de la nation, qui n’ont aucun intérêt à ce que ce pays sombre dans une nouvelle crise, contrairement à ceux-là qui sont voraces de gains illicites en ces périodes et qui veulent manipuler l’opinion publique comme quoi la légitimité de la nouvelle constitution ne résultera dans l’absolu que de l’adoption de celle-ci par voie référendaire.

C’est vraiment dommage pour ces soi-disants intellectuels qui ne font étalage de connaissances qu'au moment où l’on a plus besoin. La nouvelle Loi Fondamentale votée par le CNT (organe représentatif du peuple)  avant d’être soumise à l’approbation du Président la Transition, sera adoptée par ordonnance et cette ordonnance aura valeur de referendum. Il n’y a pas matière à débattre, la légitimité et la légalité recherchées par le referendum sont celles exprimées par le CNT. Nous n'avons plus de temps à perdre, le délai prévu pour les élections doit être respecté et la transition doit être réussie. Pas de polémiques SVP !

Réactions :

2 commentaires:

  1. Mille merci mon frere. Nous avons besoins de personnes comme vous pour dire a ces faux intellectuels que le CNT represente la guinee tout entiere (interieure et exterieure). Ils oublient que le 27 juin c'est dans juste 2 mois, on a ni les moyens ni le temps.
    Tout ce que nous avons besoin aujourd'hui, c'est la signature de la nouvelle constitution par Sekouba, la revision des listes electorales et la la distribution des cartes d'electeurs.
    Apres 50 ans de retard, vous voulez que tout soit parfait dans deux mois.

    Je vous encourage franchement Monsieur X
    Que Dieu soit avec les guineens le 27 juin et que le meilleur gagne.

    RépondreSupprimer
  2. Nous vous felicitons egalment pour votre commentaire. ceux là sont des intelectuels de la derniere minute. ils ne proposent rien mais il ont la bouche pour critiquer les autres qui osent..

    RépondreSupprimer