25 février 2011

Il faut que la RTG arrête la démagogie médiatique !

Gauche-Droite: Mr Siré Dieng et Fodé Sanikayi Kouyaté
Je viens de sortir de la salle de conférence de la maison de presse où se tenait une conférence  organisée par l’Association des Femmes Journalistes de Guinée (AFJ-Guinée) sur le thème : « face à une Guinée qui change, quelle place pour les medias » ? Un thème très intéressant qui a suscité beaucoup de débats et qui m’a d’ailleurs donné l’occasion de dire un mot sur la médiatisation de la démagogie et des Mamaya par la RTG à l’un des conférenciers très connus dans le monde des médias. Il s’agit de Mr Siré Dieng, le directeur de la télévision nationale.

Au cours de cette conférence l’intervention de Mr Siré Dieng était axée sur : « Jusqu’où va la responsabilité sociale des journalistes » ? Le conférencier a succinctement abordé ce thème à la satisfaction de tous. Dans la phase débat, un journalise a posé la question que je voulais adresser à Mr Dieng en ce qui concerne le travail de certains journalistes qui n’ont pas d’autre moyen de prouver leur compétence que de faire l’éloge du Président sur les antennes de la RTG à la manière de Louis Auguste Leroi qu’on appelait au temps de Conté le « Grand griot du Sènè Samô  ». Alors, Mr Dieng a répondu à la question mais franchement moi je n’étais pas satisfait de sa réponse… J’ai donc pris la parole pour lui dire en substance et avec insistance que la RTG continue de nous indisposer avec les images des multiples mouvements de soutien qui sont organisés sous forme de gala de football, des shows et des concerts qui, pour reprendre les mots des journalistes de RTG, sont placés sous la « Haute présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat….le Professeur Alpha Condé » et je ne sais qui encore. Je n’ai pas également manqué de lui dire que la RTG risque de perdre tout crédit- s’il en avait d’ailleurs- et qu’ils ne seront finalement suivis que par eux-mêmes. Pour conclure mon intervention, je lui ai demandé en sa qualité de Directeur de la Télévision de prendre ses responsabilités face à la démagogie médiatique.  
La salle de conférence la Maison de la Presse

Comme vous le savez très bien, la RTG n’a jamais réussi à se départir de la propagande et des Mamaya autrement dits : des danses folkloriques à connotation démagogique. Durant les dernières années du régime Conté, nous en étions excédés et personne ne prenait le temps de regarder la RTG. Il est inacceptable qu’après plusieurs années de combat qui nous ont coûté d’importants sacrifices matériels et humains, que les mêmes comportements soient encouragés ou considéré comme étant normaux sous un régime qui doit incarner la rupture totale. Nous voulons qu’on nous montre des actes concrets que pose le gouvernement au lieu de faire des éloges d’Alpha Condé. Ces images dites de soutien qui ne cessent de défiler sur les écrans de la RTG comme si nous étions en période de campagne électorale nous laisse croire que les medias publics ne se sont pas encore inscrits dans la dynamique du changement.

Personne n’hésitera plus à critiquer ce qui est critiquable car nous avons tous lutté pour qu’il ait changement. Il n’y aura plus de cadeau. 

Réactions :