03 février 2011

Fodé Tass Sylla, l’une des stars parmi les fans de Facebook en Guinée


Parmi les réseaux sociaux, sans surprise, c’est Facebook fascine plus de guinéens. Même si les handicaps liés à l’accès Internet et surtout le manque d’électricité limitant ainsi le nombre d’utilisateurs réguliers des réseaux sociaux en Guinée, il y a des fans malgré tout. Et pour cause, je ne saurais fermer ces « volets Facebook » sans faire parler un journaliste très connu des téléspectateurs de la télévision guinéenne et des auditeurs de notre Radio nationale. Aussi, il est très suivi sur Facebook par la diaspora guinéenne. Pour qu’il me dise un mot sur ce thème, j’écris ceci sur son mur : « Mr Fode Tass Sylla, si l'on s'en tient au nombre de commentaires à vos posts, vous êtes l'une des stars parmi les utilisateurs de Facebook en Guinée. Alors, pour vous, que  représente ce réseau le plus célèbre au monde »?


 Il cherche d’abord à me convaincre de sa fidélité à ce réseau, en exposant brièvement l’historique de son réseau préféré avant d’en tirer sa conclusion. Voici ces mots :

« En lançant ce site en Février 2004, les concepteurs de Facebook cherchaient surtout à créer une chaîne humaine qui permettrait à chacun de nous de retrouver les siens et de rester en contact permanent avec ses racines et ceux qu'on aime ou qu'on avait perdu de vue.


Je crois que nous y sommes venus pour cela. Mais à la longue, nous avons pensé que là où les coeurs se retrouvent, les cerveaux aussi peuvent bien servir. Soit pour s'informer, se conseiller, s'éclairer, profiter de la lumière de l'autre, aussi petite ou aussi insignifiante que nous pourrions le croire.


Et alors Facebook est devenu le carrefour des échanges, des débats, le creuset des grognes salvatrices, qui aiguillonnent les hommes vers le meilleur. Il n'en saurait être autrement lorsqu'on voit, ces derniers temps, ses effets sur des sociétés jadis hermétiques, des pouvoirs que l'on croyait indéboulonnables. Les sans voix ont fini par trouver en ce site social leur abreuvoir et leur... épouvantail. Et c'est tant mieux ainsi, je crois »!


A mon tour, j’en déduis que ces propos de Mr Fodé Tass Sylla abondent dans le sens de l’analyse que je me fais de ce qu’est Facebook pour la majorité des utilisateurs guinéens : espace de prédilection pour des débats politiques

Réactions :