31 janvier 2011

Election présidentielle 2010 : la diaspora guinéenne a choisi Facebook pour militer

Cellou Dalein et Alpha Conde

En Guinée, peu de personnes se connectent régulièrement aux réseaux sociaux. Ceux qui y disposent d’un compte se contentent souvent d’une visite éclaire. Il n’y a pas de courant, l’Internet coûte cher et puis, exceptés quelques uns, on en sait peu de choses sur ces réseaux. Il n’y a donc pas de temps à perdre au cyber si l’on n’a pas de mails. Par contre, la diaspora guinéenne est très présentente sur Facebook. La très longue campagne présidentielle de 2010 a été particulièrement rude, sur la Toile, entre les militants des différents partis politiques.

Tout au long de la campagne du premier au deuxième tour de la présidentielles jusqu’à ce jour, Facebook reste le lieu de prédilection pour des débats politiques sur la Guinée. Dès qu’un site publie une information, l’article est aussitôt partagé sur Facebook et des commentaires fusent de partout.Ce billet que j’ai publié sur ce Guinée50 reproduit quelques lignes des discussions qu’ont suscité sur Facebook le post de Keita Abdoulaye au moment où les alliances se formaient autour de Cellou Dalein et d’Alpha condé. Voulant opposer les militants des deux camps, il titre son post par : Qui faut-il choisir en vérité ? Ensuite, il écrit: « Dans une situation où la Guinée bégaye sur son destin, je vous prie de prouver votre appartenance à Cellou ou à Alpha par le truchement d’arguments s’harmonisant avec la raison et non l’émotion… Merci ». Le choix était difficile car il faillait apporter des arguments solides qui ne sont pas motivés par des sentiments ethniques et autres. A défaut, il fallait simplement laisser passer le message.
Aussi, le moindre propos des candidats étaient passés au peigne fin comme ce fut le cas lorsque Alpha Condé du RPG qualifia les commerçants qui soutenaient son rival Cellou Dalein de l’UFDG, de « vraie mafia ». Ces propos ont provoqué la colère des militants de l’UFDG sur Facebook. Les militant du RPG quant à eux, défendirent la position de leur candidat.
Pour Alpha Mamadou Diallo, un guinéen résident à Dakar et administrateur d’un célèbre groupe de discussion sur Facebook appelé The great Dedatters, « les réseaux sociaux ont permis de rapprocher les guinéens celui, particulièrement, de facebook est d’une importance inestimable ».

Réactions :