03 février 2011

Le procès économique de la transition s’ouvre sur Facebook.

C’est drôle mais très grave ! Ici, je vous invite à lire quelques commentaires suscités par les chiffres qui nous montrent clairement que Moussa Dadis Camara et Sékouba Konaté ont causé une mortelle hémorragie financièrement à leur « chère patrie » au cours de la transition. C’est à l’occasion d’un séminaire gouvernemental tenu à Conakry du 27 au 29 janvier dernier que le nouveau gouvernement du Prof Alpha Condé a dévoilé ces crimes économiques qui s’ajoutent désormais aux crimes de sang commis par les militaires guinéens.

Mohamed Nasser Camara, un membre actif du groupe The great Debatters, a relayer l’information sur Facebook en ces termes : « Selon le Ministre délégué au Budget, 3680 milliards de contrats de marchés publics ont été signés en 2009 (sous Dadis). En 2010 (sous Sekouba), 9681 milliards autres ont été signés, soit près du triple de l'année précédente, pendant que les recettes intérieures plafonnaient à 4300 milliards. En somme, les marchés publics attribués pendant les 2 ans de transition représentent le total de 3 années de recettes fiscales »! Il ajoute enfin : « Les finances publiques guinéennes pendant la transition: de mal en pire ». 


Le procès s’ouvre : 



Saliou Bah : Jean Marie et Sekouba Konaté doivent être entendus par la justice!!! 



Nima Issiaga-Conté : Waaaaaouh! Bande de voyous, Konaté, Jean Marie et même Dadis doivent répondre de ceci. Un pays aussi pauvre et des imbéciles comme ça signent des contrats n'importe comment pour s'enrichir? Dégoûtant! 



Mohamed Nasser Camara ‎@Nima: le dérèglement des finances publiques est tel que, en toute objectivité, je plains énormément le nouveau gouvernement. Quoi qu'on dise, on est revenu de loin...C'est pénible qu'on ne puisse pas faire payer ces scandales à leurs auteurs... 



Hissein Thiam Seidou ‎@"Dadis": prière d’indiquer en devise, car on y comprend rien du tout (francs guinéen ou $) 



Mohamed Nasser Camara ‎@Hissein "Habré": Dans quelle monnaie sont libellés les recettes fiscales et les marchés publics d'un pays? 



Hissein Thiam Seidou ‎@Dadis: y'a deux possibilités à l'intérieur c'est en monnaie locale (Franc Guinéen) par contre à l'international, tel que ton cas car facebook c'est un domaine mondial ou tout le monde peut s'informer, prière de nous éclairer sur le type de monnaie utilisé. 



Mohamed Nasser Camara ‎@Hissen « Habré »: Je n'ai parlé que de recettes et marchés intérieurs... La Guinée a une monnaie souveraine et, puisque tu connais son existence, épargne-moi des redondances à la tchadienne... 



Hissein Thiam Seidou :@ « Dadis »: le Net c'est un réseau international et dans le cadre de la globalisation et en temps qu'un IMPA Student de Tsinghua University, t'aurais dû mentionner la référence monétaire au moins pour édifier tes lecteurs. Merci mon cher frère...



Mohamed Nasser Camara : Hisseine « Habré »: Tu es drôlement diplomate aujourd'hui mdrrr! En contrepartie, je laisse le Tchad échapper de mes diatribes, si tu acceptes la guinéenne comme nationalité effective....lol. L'objectif de mon message est de faire comprendre les problèmes économiques et financiers qu'ont causés les gouvernements de transition et que devra réparer le nouveau... Les chiffres sont destinés à démontrer le déséquilibre entre les engagements de l'Etat et ses capacités et non l'importance, en valeur monétaire, des opérations sus-mentionnées. Dans cette logique, j'ai juste estimé que l'unité monétaire n'était pas si pertinente à montrer cela... Bonne trêve, en tout cas! Loool. 



Amirou Diallo : On va bientôt créer un tribunal virtuel international pour juger et condamner par contumace tous les délits. 


Mohamed Nasser Camara ‎@Amirou: Un tribunal virtuel, fut-il international, ne jugerait que des accusés virtuels et rendrait des verdicts virtuels qui ne seraient que virtuellement appliqués! 


Abdoulrahmane Bah : ben vous avez parfaitement raison les amis il faut qu'ont les juges car si nous restons sans rien faire ceux du gouvernement actuel pourront à leur tour faire pare. 


Arafan Camara: bonne idée! Mais si toute fois nous cherchons à regarder dans le rétroviseur pour tenir compte au jugement de tous ceux qui nous ont fait subir ce retard je doute qu'on soit dans le chaos. Réfléchissez sur le cas de Dadis à la prise du pouvoir" les audits étaient acceptsé par le peuple mais ceux qui sont aujourd'hui riches dans le pays, la plus part sont ces voleurs et qui continuent à diriger ce pays. Le mieux c'est de rompre avec ces vieilles habitudes... 


Amara Pendessa: Désolation ! Qu'ils répondent tout simplement de leurs actes et que justice soit faite ! Et bien, si cela reste tel, selon la"JUSTICE" et je serai réconforté dans un de mes articles sur ces deux hommes dont l'intimité était sur du sable mouvant...rupture prévisible. A l'aube de la gestion de la transition par le Général Sekouba, en toute objectivité ai-je (lire le lien suivant http://guineeactu.com/info.asp?mph=deta&ret=arM&IDA=30&ID=4382 (Merci et bonne lecture, chers compatriotes) 



Abdourahamane Sylla : Mon cher Nasser ça veut dire quelque part le prix à payer pour le retour de la démocratie c'est énorme on verra comment il vont s’y prendre. Cette ardoise est à gérer avec tact par ce que je vois mal à ramener Sékouba et Dadis et tous les autres…. 



Mamadou Diaby : Ils doivent, sans complaisance, tous passer devant la haute cour de justice et s'il s'avère qu'ils sont liés à ces malversations, ils devraient payer pour leurs forfaitures.

Ouf!dire que le Vieux aussi a promis l'augmentation de ces militaires.


Boubacar Barry : tu as raison mon grand. Ça ne va pas, je crois en Guinée, on a l'impression que seuls les militaires ont le droit de bien vivre nous autres non. C’est illégal. Si j'entends le Presi dire qu’il va augmenter leur salaire ça me fait Chier car c’est juste pour avoir la protection sinon il y a aussi des fonctionnaires qui travaillent du lundi au vendredi avec un salaire maigre. OFFFFFFFFFFFFFFFFFF c'est bizarre tout ça. 



Prosper Guilavogui : Il existe un très bon moyen qu'on nomme la carotte et le bâton.

Ce serait suicidaire de faire comme Dadis, qui fait arrêter 23 Généraux de l'armée et limoge tous les ambassadeurs. Le peuple avait applaudit mais quelles ont été les conséquence... ?

Réactions :