21 août 2010

Débat de la semaine sur la Toile: la flambée des prix sur le marché





Tout est cher, trop cher...

Cette semaine, c’est la qualité du débat suscité par Phil Kamara sur son mur Facebook qui m’a beaucoup impressionné. Il s’est permis de partager un article laborieusement rédigé par un journaliste qui, à l’instar de la plupart de ses confrères en ligne, ne se soucie point de la neutralité. Mais ce qui importe dans son article partisan, c'est le phénomène de la flambée du prix des denrées alimentaires en ce mois de Ramadan. Donc selon son article, Alpha Condé aurait déclaré au cours d’une conférence presse que les commerçants guinéens constituent une vraie mafia et un danger pour le pays. Alors Phil Kamara en partageant ce lien s'interroge "Pourquoi Alpha CONDE s’acharne contre les piliers de l’Economie Nationale qui sont les commerçants et les entrepreneurs"? 



Voyons comment les citoyens jugent ces propos.


Sam Condé Il faut poser cette question à ceux qui vont au marché chaque matin et toute l'année... Sur ce plan je ne contredirai pas Alpha, nous le vivons chaque jour... Ils ont carrément refusé de formaliser l'économie du pays. Taux de change fixé chaque matin par un simple Monsieur à Madina... Vous ne trouvez pas cela dangereux pour un pays.

Assia Diallo 
Je ne viens pas défendre qqn mais je veux juste dire que rien ne va depuis q je suis en Guinée depuis 2001 !!!


Je suis rentrée en 2001 et 5 000 CFA valait 15 000, aujourd'hui, c'est 5 000 CFA pour 68 000 FG !!! A qui la faute ? Je pense que c'est le gouvernement qui est entièrement responsable !!! Si nous sommes dans un pays sans loi où la bonne foi est un délit !!! J'ai travaillé avec des commerçants depuis 2001, eux même se plaignent de la situation socio économique.


Je ne pense pas que le taux est fixé par ces commerçants, le taux des banques n'est pas très loin de leurs spéculations !!Pourquoi les banques aussi refusent de faire le change ? C’est le Gouvernement qui est responsable ! Trop de détournement ! La valeur de la monnaie chute car notre économie est fragile ! Il repose à 90 % sur les importations même pour les produits de première nécessité.je connais pas les hommes politiques, je ne critique personne mais ya à faire en GUINEE ! Je pense qu'il faut trouver les vraies solutions à nos problèmes ! 
Alimou Koundara Diallo 
L'économie a ses règles et M. Alpha CONDE feint de l'ignorer. Le marché obéit aux lois de l'offre et de la demande. Quand on a demandé à Alpha ce qu'il pense de la zone CFA, il a répondu de façon laconique qu'il va consulter les guinéens. Curieuse réponse pour quelqu'un qui est sensé nous apporter des solutions.



Alpha en s'attaquant aux commerçant s'en prennent aux conséquences mais pas aux causes. La Guinée subit une situation de double inflation: non seulement sur le marché mondial les prix montent mais notre monnaie dégringole régulièrement (combien coute un sac de riz au Sénégal ou en cote d'Ivoire?). Il revient à ''Etat de stabiliser sa monnaie et de maitriser l'inflation etc. le rôle du commerçant c'est de chercher du profit. Un point barre.Quant au terme MAFIA qu'utilise M. Alpha CONDE je crois que ce n'est pas du tout honorable de sa part.


Zenab Sow  les commerçants guinéens sont des inconscients assassins et voleurs. Ils font tout de leur mieux que vendre la guinée au 1er qui arrive

Ibrahima Ahmed Bah ah si ces commerçants n'exerçaient pas cette activité!

Guinée50 Je suis tout à fait d'accord avec Assia quant elle résume cette situation à la défaillance de l'Etat. Que le marché s'auto régule où que l'Etat intervienne, il faudrait maitriser l'inflation d'abord. Bien évidemment, ce rôle revient à l'Etat. L'un dans l'autre, nous ne trouverons jamais de solution à la flambée du prix des denrées avec ces fluctuations de la valeur du franc guinéen. Il faut également souligner que l'Etat n'est pas seulement absent ou inefficace dans l'économie, il en est de même dans l'administration et bien d’autre secteur où l'Etat n'a aucune autorité.



J'aimerais poser quelques questions à Aliou. Penses-tu que nous pouvons nous en sortir avec le CFA alors que nous ne parvenons pas à maitriser notre propre monnaie? Toute fois, si la Guinée devrait intégrer la zone CFA quelle doit être la forme convenue? Je veux dire est ce le peuple qui en décidera par referendum où une simple décision des autorités en place suffit?


Sanoussy Bah Mais écouter du point de vue juridique, le commerce est tout acte qualifié de commercial par la loi. Ainsi, est commerçante en droit commercial (code commercial) toute personne qui fait profession des actes qualifiés de commerciaux par la loi ; ces actes dépendent de chaque nation.



Aux Royaume uni, pour qu'il y ait acte de commerce au sens juridique, il faut qu'au moins l'une des parties, appelées « commerçant » exerce habituellement l'activité d'achat et de revente. En conséquence, quand un particulier vend d'occasion sa voiture à un autre, cela est du ressort du droit civil et non du droit commercial





Pour finir à chaque intervention du Professeur c’est une infraction... donc il est temps pour ses militants de l`amener chez les marabouts, car la médecine moderne ne peut rien contre..


Diaraye Diallo si les commerçants constituent une vraie mafia, c est parce que notre Etat n’existe pas. Le futur président qu’il soit Dalein ou Alpha à beaucoup de travail à faire.

Ibrahima Ahmed Bah le fautif dans tout ça c'est l'Etat; accuser des commerçants n'est pas raisonnable. Le pouvoir appartient à l'Etat d'organiser la vie dans la société.

Alimou Koundara Diallo @Guinée50, Je pense que l'une des grandes raisons de notre indiscipline en matière de gestion monétaire c'est ce manque de rigueur. Cette faculté de faire fonctionner la planche à billet à chaque fois qu'on éprouve des problèmes pour payer les salaires a fini par tuer totalement notre monnaie. Je crois, sans être grand économiste qu’on n’aura rien à perdre à intégrer la zone monétaire ouest africaine, surtout que l'heure est à la constitution des grands ensembles.




En tout ca s en ce qui concerne Cellou Dalein, il sera question s'il est élu de favoriser le plus rapidement possible l'intégration de notre pays dans la zone CFA. D’ailleurs Kasssory Fofana avait développé la même thèse lors de sa campagne.


Je crois que cela pourra contribuer à stabiliser le pouvoir d'achat de nos concitoyens.


Neo Leader  Voila un débat de programme politique avec utilisation des techniques des intellos.
- pour la droite, c'est la loi du marché de l'offre et de la demande...elle propose de soutenir les commerçants, les créateurs et gestionnaires d'entreprise, le développement des affaires en un mot. Ce développement peut être anarchique (laissé à la merci des opérateurs nationaux et internationaux) ou règlementer....ce système à un moment donné peut être un facteur clé de la relance de la croissance. Mais la recherche du profit dans un pays ou le débat politique est encore tributaire de l'ethnie, le débat est détourner et nous avons fait 25 ans dans ce programme, ultra libéral.





-Pour la gauche, il ne s'agit pas de tuer le marché, mais de réguler et de contrôler les agissements des opérateurs, afin la caisse de l'Etat puisse se faire des profits, le partager ou redistribuer par l'action de l'Etat, qui peut même devenir propriétaire d'entreprise, actionnaire majoritaire,protéger l'économie nationale en encourager par exemple la production intérieure par rapport à l'importation dans un domaine concurrentiel avec les opérateurs....il y a plus d'explications à ces phénomènes politiques qui dépassent largement mes connaissances...





-Pour l'intégration monétaire, il doit y avoir effectivement un débat politique et objectif entre les partisans de la zone ZMAO et celle CFA, avec parfois des apports significatifs de ceux pensent conserver la monnaie nationale qui est aussi une véritable instrument de souveraineté...le plus important, est que ces 2 ou 3 camps, doivent lutter pour nous mettre au niveau des convergences....ensuite lorsque le peuple est mature, aller vers un referendum conscient pour décider et par voie de réciprocité, si c'est la Zmao et voie de référendum d'adhésion pour la ZCfa.





Aidons notre peuple à comprendre l'enjeu au lieu de le soumettre à l'ethno stratégie, nous avons besoins de deux à trois courants politiques objectifs, réalistes et fédérateur....ce ne sont pas les chansons qui vont nous unir, mais nos pensées et nos pratiques.





MOHAMED EN MODE RAMADAN


Guinée50 @ Aliou, personnellement je suis partisan de l'intégration monétaire qu'elle soit CFA ou ZMAO mais je suis convaincu que cela ne profitera à la Guinée que si le gouvernement, qui doit absolument consulter le peuple sur cette question cruciale, n’imprime pas cette rigueur dont vous parlée à tous les niveaux. Je sais pas si les commerçants constituent une mafia ou pas mais il est claire qu'ils sont hostiles à cette rigueur, ils ne veulent pas être contrôlés. La preuve c'est l'affaire VERITAS en 2007 contre lequel ils se sont battus bec et ongle. Malgré ce laisser faire encouragé par l'Etat, le marcher devient de plus en cher. Pire, il est officiellement permis que le prix du sac de riz soit fixé en fonction de l'éloignement des différentes zones à Conakry. Chose qui est admissible étant donné que nous sommes dans un même pays. Les prix doivent être uniformes car il y a souvent des produits en provenance de Conakry qui sont pourtant moins chers à l'intérieur qu'à Conakry. Quel paradoxe!



Une question: Cellou préconise quelle solution à la flambée des prix puisqu'on connait désormais la position d’Alpha?





@Neo, vous venez de faire une parfaite synthèse du débat. Vous dites que nous avons fait 25 ans dans ce programme ultra libéral d'où, je crois, l'anarchie dans nos marchés. Alors à la lumière de votre analyse, j'ai la perception que la solution à ce problème est beaucoup plus à la portée de la gauche si elle s'en prend sans brutalité.





Qu'en penses-tu?


Neo Leader  Un fait dramatique: Dès que l'on parle de commerçants, les peulhs se défendent...et lorsqu'on parle de diamantaire, les malinkés surgissent. Il y a assez de facteurs dans ce sens. Grave encore, critiquer AST, LC, Dadis, Dalein....fait ressurgir des sentiments ethniques. Nous comprenons, mais fournissons un effort de compréhension et de conscientisation de la population, pour sortir de l'ethnocentrisme yandiii

Keita Abdoulaye 
En vérité vous savez mes frères, on dit souvent que la sincérité en soi n'est pas un gage de vérité !! J'ai vraiment lu cet article que je n'approuve guère non parce que le journaliste a vitupère les autres candidats certainement car ils ne se sont point allies a Cellou, mais une telle analyse manque de compétence et de professionnalisme !!! Tout ce qu'il raconte ne se circonscrit qu'a des propos de campagnes qui n'ont vraiment pas une réflexion évidente ...la preuve est que si l'un des opposants appartenait au parti de Cellou il ne susciterait aucune critique à son égard. Particulièrement même si Sydia basculait de l'autre cote , il l'aurait critique ... Donc par rapport aux commerçants , sachons tous que la vérité est belle quand elle ne se contourne pas , tout le monde est témoin perspicace que la Guinée a traverse des moments pénibles durant lesquels les " commerçants" du pays faisaient grimper alternativement les prix pour rendre la vie aux enchères a leurs frères et sœurs qui trouvaient du mal a manger le jour . Le gouvernement est certes corrompu , le système est délétère , le marcher n'est pas régulé a cause d'un libéralisme débridé , toute cette description est belle mais cela n'empêche pas au bon guinéen d'écouter les plaintes de ses frères et sœurs qui vivent dans la misère, la souffrance ... Il n'ya pas de doute qu'ils furent donc responsables d'avoir participe à la chevrète de la vie en Guinée , ils n'ont pas incarne l'intérêt supérieur de la nation , la solidarité nationale , voila la vérité !!! . La preuve palpable quand Lansana Kouyate fut copté, les prix avaient baisses automatiquement sur le marche car ils croyaient qu'il serait très rigoureux. Mais des lors qu'ils ont remarque une flexibilité, les habitudes ont repris, c’est méchant ....

Guinée50 @Keita, tu sais, nos journalistes en ligne ne font plus de journalisme mais plus tôt du militantisme. Ils sont très loin de la neutralité dans leurs papiers. Il en est de même pour l'auteur de cet article qui n'a fait que réagir comme un commerçant au milieu de reporter. C'est un autre débat.



Ce qui nous intéresse ici surtout, c'est de débattre de l'approche de solution des deux candidats comme tu viens de le souligner


Alimou Koundara Diallo Je suis vraiment ravi du niveau du débat. Ceux qui s'expriment ici devraient inspirer certains de nos politiciens à Conakry. Au lieu d'aborder des sujets de fonds, on oriente le débat sur l'ethnie ou sur la personne. On refuse de voir ce que l'adversaire d'en face propose. C’est tout ce qui pollue le débat aujourd'hui.Je suis vraiment d'accord avec néo leader, arrêtons d'ethniciser le débat politique. En ce qui concerne les commerçants ou les hommes d'affaires, il est clair qu'ils ne sont pas des saints, Ils cherchent toujours à passer entre les mailles des filets. C'est à l'Etat de veiller à ce que les règles qui garantissent la libre entreprise soient respectées. Le reste c’est une question d'autorégulation du marché. A plusieurs reprises, nos gouvernants se sont essayés dans un interventionnisme tout azimut pour maitriser les prix de certaines denrées mais au finish rien.

Je crois que pour maitriser la flambée des prix, il faut un ensemble de mesures très diversifiés qui malheureusement ne se prête pas à un régime comme celui que nous vivons ou que nous avons vécu ces dernières années. Il faudrait instituer un véritable Etat de droit respectueux des règles et procédures: c'est le premier point du Programme du candidat Cellou Dalein. C’est très faciel d’accuser les commerçants de méchants et d’affameurs du peuple, en réalité ceux qui distillent de tels propos le font à dessein avec des arrières pensées politiciennes. 

L’Objectif c’est de créer l’amalgame entre le candidat Cellou et les commerçants. Inutile de vous dire ici pourquoi. Mais quand on entend Alpha Condé traiter Diallo sadakadji, Alpha Amadou ou Alsény Barry de mafia qui certes supporte cellou, on comprend la démarche. Mais on trouve normal que KPC s’accapare de tous les marchés de l’Etat sans appel d’offre. L’objectivité intellectuelle voudrait que l’on aborde les problèmes que rencontre notre pays avec beaucoup réalisme.Il faut qu'on ait le courage de dire la vérité et qu'on cesse la stigmatisation. C’est dangereux 

Keita Abdoulaye En effet je suis d’accord avec vous monsieur Alimou Diallo quand vous parlez du rôle régulateur de l'Etat mais il ne faudrait point oublier un fait crucial qui se veut être la véritable promotion de la politique de marché, je veux parler de la démocratie libérale afin de ne point provoquer le syndrome de la monopolie du marché. Alors que ce soit Cellou ou Alpha, il n'est pas question que l'Etat s'érige en commerçant en se dissimulant derrière des individus du marcher comme ce fut le cas ces dernières années. Que tout le monde ait la chance de faire le commerce c’est plutôt s'atteler à favoriser la concurrence sur le marché sur la base de la régulation afin que la participation dans le marché de tous les citoyens guinéens soit effective. Ceci est si important qu'il faudrait agir efficacement pour permettre aux guinéens de bénéficier du bien-être dans l'équité ....


Réactions :