03 août 2010

Lansana Kouyaté a finalement évité une marche solitaire

Kouyaté et Alpha
L’alliance entre le PEDN et le RPG a sans doute été longuement réfléchie. L’atmosphère actuelle- très tendue- entre l’UFR, la NGR et leurs militants après que ces derniers se soient ralliés à l’UFDG aurait beaucoup contribué au changement de cap de Lansana Kouyate. Sans quoi les mêmes idées trottaient également dans sa tête. Bon gré ou mal gré, son parti en a décidé autrement.

Les contestations et les démissions en cascade au sein de l’UFR et de la NGR ont dû amener Kouyate à renoncer de se joindre à Cellou pour ne pas se séparer à queue de poission avec ces militants qui avaient déjà fait leur choix. Il en est de même pour beaucoup d’autres militants à Conakry. Les états major de Sidya et d’Abé Sylla s’évertuent en ce moment à une vaste campagne d’explication et de sensibilisation à la base pour faire adhérer leurs militants aux accords signés avec l’UFDG.

Alors, la prudence de Kouyaté comme en témoignait son silence ces dernières semaines, lui a peut être permis d’étudier le terrain et d'éviter de justesse une marche solitaire. Il a donc suivit ces militants pour qui Alpha était "l’alternative". Le trio Cellou-Sidya-Kouyaté dont la formation avant été annoncée par les « Breaking News » n’aura plus lieu. Puisque les alliances ne sont qu’un sondage, souhaitons que le peuple fasse le bon choix.

Réactions :