24 février 2010

Laurent Gbagbo: Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas le soleil qu’il n’existe plus.

A dire vrai,les ruses démoniaques de Laurent Gbagbo continuent malgré tout, de stupéfaire et d’inquiéter tous les citoyens du continent quant aux conséquences néfastes que cela pèse sur l’interminable processus de sortie de crise en Côte d'Ivoire. Il trouve que les six reports des élections de 2005 jusqu’ici et qui lui ont permis de s’arroger le droit à un bonus de 4 ans, sont encore insuffisants. Quel insatiable Gbagbo !

Il préfère réveiller une guerre qui n'est autre que le cri d'exclusion, qu’à faire la paix. De toute évidence, c’est cela sa démarche. A chaque fois que la date des élections s’approche, que la paix pointe à l’horizon, il use de tous les stratagèmes pour voiler cet espoir en prolongeant son mandat de bonus anticonstitutionnel.

Quel Laurent dans une Côte d’Ivoire, pays xénophile, devenu xénophobe par la force des intrigues politiciennes !

Je dirai simplement que c’est honteux. Pendant que le Sénégal de Wade offre son hospitalité aux frères haïtiens en les appelant de venir s’installer au Sénégal, la Côte d’Ivoire de Gbagbo préfèrent la guerre au nom de l’ivoirité qu’à la fraternité avec les guinéens, les burkinabés, les maliens… qui sont devenus les autres.

Je me demande vraiment où veut aller la Côte d’Ivoire de Laurent avec son ivoirité, en ce moment où les autres africains se battent pour l’intégration, les Etats-Unis d’Afrique.

Réactions :

2 commentaires:

  1. Ah, si seulement tu savais de quoi tu parlais. C'est dommage !

    RépondreSupprimer
  2. Je serai très heureux que vous partagiez ce que vous en savez avec moi. Sans passion aucune.

    RépondreSupprimer