17 octobre 2010

Le Pm Jean Marie DORE doit faire attention à la supercherie de Cellou Dalein – Sidya TOURE!

Sidya et Cellou
Le 24 Octobre 2010 est la date retenue pour la tenue du scrutin du second tour de l’élection présidentielle. Cette date, d’après le Général Sékouba KONATE, est inamovible comme le mont Kakoulima de Conakry. Mais voilà qu’à moins de 10 jours des élections, le président de la Ceni Monsieur Lounceni CAMARA se plaint de ne pas pouvoir accès aux fonds mis à la disposition de la Ceni pour que les élections se tiennent à la date prévue. Et il tient pour responsable Kerfalla YANSANE ministre de l’Economie et Finances et Alhassane BARRY gouverneur de la banque centrale. Donc c’est le gouvernement de DORE qui est implicitement accusé.

Pour nous, de l’Aguisav – La Voix des Sans Voix, ce qui est important  c’est le décaissement rapide de ces fonds alloués à la Ceni de Lounceni CAMARA pour que le rendez-vous du 24 Octobre 2010 ne soit pas manqué. Nous espérons vivement que ce sera autour de cela la réunion convoquée ce 17 Octobre 2010 par le Pm Jean Marie DORE avec les membres de la Ceni se tiendra et non au tour d’autre chose.

Quant à la soi-disant crise que les gens font souvent allusion au sein de la Ceni, il faudrait que le Pm Jean Marie DORE fasse beaucoup attention pour ne pas tomber dans le piège tendu par Cellou Dalein DIALLO et ses partenaires maffieux de la Ceni qui ont créée et entretenue de toutes pièces cette soi-disant cacophonie au sein de la Ceni.

Tous les observateurs avertis de la politique guinéenne savent que c’est Dalein DIALLO et ses partenaires maffieux qui s’agitent bruyamment dans la Ceni donnant l’impression qu’il y a cacophonie. Or rien n’en est du tout. Car ça a toujours travaillé à la Ceni.

Contrairement à ce qu’a dit le dernier conseil des ministres que les activités de la Ceni sont paralysées à cause de cette pseudo cacophonie, la Ceni a toujours maintenu le cap pour le maintien de la date du 24 Octobre pour la tenue du secrutin du second tour. Cela malgré l’agitation, les grimaces des hors la loi, des manipulés corrompus tels les Thierno Seydou BAYO et consorts. Des troubles fêtes à la solde des néo politiciens dangereux et pyromanes Cellou Dalein – Sidya TOURE.

Il faudrait que le Pm DORE tienne compte pour laisser travailler la Ceni sous la présidence de Monsieur Lounceni CAMARA.

Les hors la loi Thierno Seydou BAYO, Foumba KOUROUMA et consorts agissent en ignorant complètement les textes de loi et règlement régissant la Ceni. Ils n’ont du respect ni pour les lois de la république, ni pour l’Institution de laquelle ils se réclament. Faut-il donner crédit à ces tels genres d’hommes?

Il faudrait que le Pm Jean Marie DORE tienne compte pour agir dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Le gouvernement Jean Marie DORE doit agir vite et bien pour déjouer absolument le piège tendu par Cellou Dalein DIALLO car il ne veut pas aller aux élections le 24 Octobre prochain pour des raisons connues par lui seul. Nous en avons suffisamment parlé.

Nous estimons que la réunion du 17 Octobre ne cherchera à trouver la solution à une crise qui, en réalité, n’existe pas au sein de la Ceni. Bien au contraire le Pm DORE doit user de tout son pouvoir pour que l’argent de la Ceni soit débloqué le plus rapidement que possible et mettre tout le monde dans le dynamisme électoral du 24 Octobre 2010. S’il ne le fait, il aura trahi sa mission et l’Histoire le condamnera infailliblement devant le peuple et les générations futures.

Ceux qui parlent de la dissolution de la ceni, en moins d’une semaine, ignorent complètement les réalités de la Transition guinéenne. La seule garantie  aujourd’hui de la transition en Guinée est la Ceni. C’est elle qui aidera le Général KONATE à sortir par la grande porte de l’Histoire en dotant le pays d’un président démocratiquement élu. Il ne faudrait même pas que le gouvernement DORE y songe. Car c’est le chaos, la catastrophe dont les conséquences sont imprévisibles et incalculables. En un mot c’est l’échec de la Transition en Guinée. Donc il ne faut jamais le souhaiter, si l’on aime la Guinée.

Nous l’avons déjà dit dans notre dernière intervention, que la dissolution de la Ceni est l’arrêt de mort de la Transition. Donc le président de la transition Général Sékouba KONATE s’en ira, suivi du gouvernement de la Transition de Jean Marie DORE et ainsi que les autres organes de la transition.

Ce n’est pas parce que Cellou Dalein DIALLO ne veut pas aller aux élections ce 24 Octobre que l’on doit lui accorder tous ces privilèges jusqu’à hypothéquer le sort de toute une Nation. Cellou Dalein un candidat de mauvaise foi connu de tous, il n’a jamais eu pitié de ce pays. Nous en savons long.

Cela est inadmissible et inacceptable.

Nous disons et nous le répétons, la rencontre du Pm Jean Marie DORE et les membres de la Ceni de ce 17 Octobre doit servir de cadre afin de mettre la Ceni de Monsieur Lounceni CAMARA dans les conditions requises d’organiser le scrutin de ce second tour le 24 Octobre 2010. Sans autre.

Nous demandons la révocation pure et simple du ministre de l’économie et finances Kerfalla YANSANE et Finances et de son gouverneur de la banque centrale Alhassane BARRY pour avoir refusé le décaissement à temps des fonds alloués à la Ceni dans le but de faire échouer la transition qui n’a que trop perduré.

Pour terminer notre déclaration, nous disons, sans ambages, que nous de l’Association Guinéenne des Sans Voix – l’Aguisav – la Voix des Sans Voix avec 50 autres associations, soutenons inconditionnellement celui qui est le président légal et légitime de la Ceni, il s’agit du Camarade Lounceni CAMARA, grand syndicaliste africain dont le seul crime, commis aux yeux de ses détracteurs, est son appartenance ethnique.

Nous invitons le président de la transition Général Sékouba KONATE et le Pm Jean Marie DORE à respecter strictement l’indépendance de la Ceni telle définie par les textes de loi et règlement en vigueur. Toute interférence pour quelque motif que soit sera intempestif et portera préjudice à la transition. Surtout ne pas tomber dans la supercherie des Cellou Dalein – Sidya TOURE et consorts.  Ils essayent de créer sciemment de la pagaille au sein de la Ceni pour ensuite dire au Général KONATE d’y intervenir. C’est lâche et malhonnête.

Surtout que le Président de la Ceni Monsieur Lounceni CAMARA a fermement promis que les représentants des deux (2) candidats seront présents à toutes les étapes du processus électoral, depuis l’établissement et de la mise à jour du fichier électoral, de l'organisation, du déroulement et de la supervision des opérations de vote jusqu’à la proclamation des résultats provisoires.

De quoi rassurer tout candidat de bonne foi.

Dans tous les cas l’Aguisav – La Voix des Sans Voix dit avec les autres démocrates et patriotes: « Que l’on colle la paix à la Ceni, la paix la plus absolue pour qu’elle s’acquitte honorablement de sa tache qui nous enverra directement à l’organisation d’une élection libre, transparente, crédible et équitable dans la paix, la quiétude, l’unité et la concorde nationale. »

 Le rendez-vous est pris pour le 24 Octobre 2010. Que le Meilleur gagne dans la paix et la quiétude pour le bonheur et la prospérité de la Guinée et des Guinéens.

Que Dieu Le Tout Puissant Allah protège la Guinée. Amina.

A bon entendeur Salut!

Egalité – Patriotisme – Fraternité

Matam, le 16 Octobre 2010

P/Le Bureau Exécutif de l’Aguisav – La  Voix des Sans Voix
Le Président Docteur Fran Morri T. SAMMOURAH
Contact: (+224) 64 339 780

Réactions :