10 septembre 2010

Justice en marche:La CENI paye les frais de sa forfaiture et de son incompétence

La Guinée serait-elle en phase de devenir un véritable Etat de droit? En tout cas, faire de ces élections les plus crédibles, transparentes et sérieuses possibles en vue de respecter le rendez-vous avec la démocratie, est le sens que l’on peut donner au jugement rendu par le tribunal correctionnel de Dixinn condamnant le Président de la CENI et celui chargé de la planification de cette commission qui, au-delà de son incompétence avérée, a commis une infraction que l’on ne pourrait imaginée : dissimulation des procès verbaux de vote.

Enfin, après de longues années d’inexistence et d’instrumentalisation politique, la justice guinéenne veut redonner son blason. La condamnation des deux délinquants à savoir Ben Sékou Sylla et Boubacar Diallo respectivement Président et chargé de la planification de la CENI à 1 ans de prison ferme pour avoir volontairement dissimulé les procès verbaux de certaines préfectures entrainant ainsi l’annulation des voix de ces citoyens par la cour suprême est, il faut le reconnaître, une décision qui annonce la fin de l’impunité dans ce pays. Aussi, elle enseigne que le changement politique encours – de la dictature à la démocratie- entraine avec lui un autre changement dont le pays a impérieusement besoin -celui de l’impunité à la justice -qui sera le seul gage des acquis démocratiques.

L’on savait bien que la CENI était capable de bricoler le premier tour de ces élections qu’elle prépare il y a de cela trois. Mais, la dissimulation volontaire de procès verbaux surtout par des responsables de cette commission dont la création a nécessité des morts d’hommes et de femmes est une infraction aggravée et inimaginable de leur part. Il est donc salutaire qu’ils soient rétribués à la hauteur de leur crime : une bonne leçon pour les autres.

Alors, quand est ce que Ben Sékou et Boubacar vont-ils se retrouver dans leur cellule à quelques jours seulement du 19 septembre, date de la finale de l’élection présidentielle ? Sera-t-il un autre motif de report du 2eme tour ?




Réactions :