19 juillet 2010

La Toile gronde l'incarcération des trois journalistes en Côte d'Ivoire

L’élan de solidarité enclenché en faveur de la libération du blogueur et journaliste Théophile Kouamouo, de ses confrères Stéphane Guédé et Saint-Claver Oula,  tous du quotidien ivoirien le Nouveau Courrier, est tellement fort qu’il a, en si peu de temps, brisé les frontières de la Cote d’Ivoire, escaladé le mur des organisations de défense des journalistes - en frappant de passage à la porte de la blogosphère- avant de tomber dans la grande cour des consommateurs de l’information. Ceci pour dire que les corporations ne sont plus les seules gardiennes de la liberté de la presse, d’expression et d’information. La preuve est là. J’ai posté sur mon mur Facebook et partagé sur la page de quelques amis, le message suivant : « je reviens encore vers vous pour vous demander, par web-solidarité, d'effacer la frontière entre la Guinée et la RCI. A ce message, postez vos commentaires demandant au gouvernement ivoirien la libération de nos frères arrêtés pour avoir informé leurs concitoyens. 

PS:Vos commentaires seront publiés sur les sites: Guinée50 (et sur France24), Avenue-Guinée  ....» Impressionnant ! Les commentaires ne font que pleuvoir. Avant de signer la pétition comme eux ils l'ont fait, voici quelques réactions :

1) Mohamed Conde Je lance aussi mon appel à ma façon de comprendre les choses et surtout pour venir en soutien à notre frère compatriote  qui est victime d’emprisonnement  mais aussi aux  journalistes africains auxquels la liberté d’expressions n’est pas accorder. Alors si on n’agit pas pour Mr Théophile il sera trop tard. Agissons ensemble.........rests in peace

2) Oumar Kanté Arrêter un journaliste ou une autre personne de façon arbitraire est une très grande violation de la libéré d'expression que prône la déclaration universelle des droits de l'homme

3) Fassou Doukoure Vraiment SOS a Mr Théophile. On ne veut plus ça, merci

4) Victor Zoumanigui Oui, les Refondateurs en Cote d'ivoire doivent comprendre une chose: le journaliste protège la source de ses investigations. Ce monsieur et les deux autres journalistes sont écroués pour rien. Leur seul tort: avoir publie le résultat d'une enquête dans la filière café-cacao. A bas la justice partisane et au profit des gouvernants. Nous exigeons leur liberté sans conditions. On a en marre de ces présidents qui utilisent la démocratie pour après la saboter.
5) Boubacar Keita Ah c’est dur l’Afrique. Nos dirigeants ne veulent pas de liberté d’expression.  Il faut cette libertéééééééééééééééé Courage cher journaliste ça ira avec le temps on est de cœur avec toi on sait que les dirigeants veulent museler la presssssssssss

6) Souleymane Kaba Ben en tant qu'africain je demande une doléance o gouvernement ivoirien de libérer mes compatriotes, en tenant compte des relations bilatérales entre les deux Etats (Guinée- RCI). Merci

7) Abedi Siguiri Dioubate C'est dommage pour l'Afrique, le monsieur n'a fait qu’informer les gens positivement.  A cause de ça il est en prison, il est privé de son droit ? A quand nos dirigeants seront conscients?, quand est ce qu’ils auront pitié des pauvres populations? Dieu le tout puissant vienne en aide.Mon frère nous la jeunesse du monde en particulier celle de l'Afrique te soutient. La vérité finira par triompher inchallah. Courage aux autres journalistes, ne soyez jamais intimidés et je vous demande aussi d'informer les gens positivement avec la logique.


8) Basile Niane Temps que nous serons en vie nous ne cesserons de dire la vérité....oui a la liberté d'expression.....on ne se laissera pas faire...tenez bon chers confrères nous sommes derrière vous et quelques soit les circonstances vous serez libre comme l'air car seule la vérité aura le dernier mot.

9) Ousmane Cissoko Plus de liberté d’expression c’est la démocratie à sa plénitude

10) Alpha Mamadou Diallo Le quatrième pouvoir de la démocratie doit être protégé pour notre survie commune. Respectons les hommes de Medias c'est un métier noble

11) Ibrahima Ahmed Bah la liberté d'expression garantie constitue la colonne vertébrale de l'existence d'une démocratie saine et solide; l'entraver est une certaine évidence de complexe politique; autant un gouvernement garantit la liberté de presse, autant il peut avoir la tête entre les épaules

 Les pages Facebook et les groupes de Soutien pour la libération de Théophile Kouamouo et Collaborateurs sont également devenus de véritables champs de batailles où fusent des messages comme ceux-ci: 

12) Mohammed Lomé Dans la vie cela a toujours été comme ça. Ceux qui détiennent la vérité, ne la divulguent jamais, ceux qui la cherchent, ne la trouvent jamais et ceux qui la trouvent sont dans l`incapacité de la dire. C`est le cas de Théophile et de ses amis mais nul ne peut cacher le soleil de la main. On peut aujourd’hui mais un jour ce que vous cacher, finira par sortir car l`impunité; le mensonge; l`arbitraire..............etc n`ont jamais emporté sur la vérité et l`équité. Momo Design 1er

 






13) Manasse Dehe Il y a une grosse violation de la Liberté de la presse en Côte d'Ivoire qui vise à étouffer le journalisme d'investigation.

14) Fatou Jam Tous mon soutien à ces journalistes emprisonnés injustement, je prie DIEU que Justice soit faite car il est le DIEU de Justice, et pour avoir côtoyé personnellement THEOPHILE KOUAMOUO, je doute qu'il soit coupable de ce dont on l'accuse, courage à lui et tous ses amis emprisonnés
15) Nnenna Nwakanma Enfermer un journaliste, c'est faire la publicité cadeau pour ce journaliste et se faire un mauvais nom pour soi! Enfermer les journalistes avec les inculpés. Merci Monsieur le Procureur. Quelle belle opportunité pour une interview.

 

16) Flavien Kokoun Le pays va à reculons! Sorte de Moon Walk à la MICHAEL JACKSON, au lieu d’avancer ! C’est triste !

 

17)Aude Guyot Amis journalistes et bloggeurs africains et du monde entier, amis entrepreneurs, amoureux du web et de la liberté d'expression, FAITES PASSER LE MESSAGE HAUT ET FORT SUR VOS WALLS, VOS BLOGS, AUTOUR DE VOUS : Il faut libérer nos 3 collègues du Le Nouveau Courrier dont mon ami Théophile Kouamouo, il faut que le Président Gbagbo intervienne! Leur situation à l'heure actuelle est critique.

 






18) Michel Buitruille COULOIR DE LA MORT Si nous les oublions ne serait ce qu'une 1/2 seconde (les journalistes de RAYMOND), Ils resteront dans le couloir de la mort comme le sont aujourd'hui les personnes citées dans l'article incriminé

19)Pascal Gibert Les dessous de l'affaires sont très obscurs... personnalités Ivoiriennes et Françaises impliquées! Les journalistes sont incarcérés avec les gens incriminés ... cherchez l'erreur, je ne donne pas une semaine pour leur survie!

 

20) Arsène Dally Ils se disent qu'on va finir par se fatiguer avec nos messages de soutien et de mobilisation pour nos amis de LE NOUVEAU COURRIER. Si tu es convaincu(e) de ne pas te lasser pour la liberté d'INFORMATION dis le ici et maintenant. Merci

 

 

 

 


Réactions :