24 juillet 2010

Un bataillon de l'armée guinéenne prêt à combattre les islamistes Shebabs en Somalie

Je me réjoui de cette nouvelle. Un bataillon de l’armée guinéenne qui ne s’est illustrée ces dernières années que dans les massacres contre sa propre population sera très bientôt déployé en Somalie. Au milieu d’égorger, de violer, de poignarder ou de tirer au bout portant sur des simples manifestants comme elle l’a fait en janvier et février 2007 ou encore le 28 septembre 2009, elle va se battre désormais, très loin du territoire guinéen, contre les islamistes Shebabs.

En prélude au 15e sommet de l’Union africaine qui se tient cette semaine à Kampala(Ouganda), Jean Ping a déclaré ce vendredi que la Guinée est prête à déployer immédiatement un bataillon à Mogadiscio pour renforcer la force africaine. Autrement dit, nos soldats vont contribuer aux opérations de sauvetage du gouvernement somalien qui n’a actuellement de contrôle que sur quelques quartiers de la capitale Mogadiscio tout le reste du pays étant dans les mains de rebelles.

Cette décision des autorités de transition est salutaire. Il faut impérativement envoyer tous les indisciplinés dans les foyers de tension. L’armée guinéenne est, depuis une vingtaine d’années, habituée à la facilité et à l’oisiveté. La drogue, les tueries, les brigandages et autres sont les caractéristiques de ces soldats qui se sentent au dessus de la loi. Trouver une occupation noble pour ces indisciplinés est nécessaire à la reforme de cette armé et surtout indispensable pour la paix et la quiétude dans notre pays. Elle s'est longtemps comportée en pyromane sur son propre territoire. Voyons si elle pourra se comporter en pompier chez les autres. Plus de bataillons, ce sera encore mieux…

Réactions :