19 mai 2010

Prêts pour le 27 juin 2010 mais pas de distraction!

Tous les Guinéens attendent avec impatience le 27 juin 2010, date à laquelle ils éliront démocratiquement leur président pour enfin sortir notre pays du tunnel dans lequel il est plongé depuis un certain temps. Mais quelque chose se profile à l'horizon afin de détourner l'attention de nos compatriotes des vrais défis.

Chers compatriotes, croyez-moi!
De nombreux signes laissent présager un éventuel report de l'élection présidentielle prévue pour le 27 juin 2010.
En effet, le Général Sékouba KONATE et certains de ses proches sont entrain de souffler le chaud et le froid:

d'une part, mettre tout le monde en confiance pour le respect de la date du 27/06/2010;
et d'autre, se servir du nom des forestiers pour faire planer une menace sur le processus de transition en cours.

La réalité est qu'ils ne veulent pas quitter le pouvoir et pour ce faire, il faut trouver des boucs émissaires bien entendu dans le milieu naturel du Président Dadis CAMARA qui n'est aucunement une menace pour le processus auquel il a librement adhéré à Ouaga et qu'il continue de soutenir comme il l'a si bien réaffirmé tout dernièrement. En lieu et place des préparatifs de l'élection présidentielle pour respecter la date indiquée et avoir les résultats des élections libres, transparentes et acceptées de tous, nous assistons à une machination diabolique destinée à mettre en cause la concorde, l'unité nationale et la cohésion sociale.

Il est vrai que nous avons toutes et tous hâtes d'amorcer le changement, est-ce une raison pour nous faire avaler n'importe quoi? Je réponds non. Nous voulons d'une démocratie sans violence, oui c'est possible. Il suffit pour cela dans le contexte actuel, à défaut de la tenue d'une conférence de réconciliation nationale, d'éviter la tenue de tout propos susceptible d'entraver une transition apaisée souhaitée par tous.

A bon entendeur, salut!!!


Marie José YOMBOUNO
France

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire