24 mars 2009

Après la nomination d’un Premier Ministre,les rumeurs font prédire la fin du RPG




La nomination de Kabinet Komara au poste de premier ministre a terriblement surpris les partisans de Lansana Kouyate qui se préparaient déjà à prendre d’assaut l’aeroprt et l’autoroute pour accueillir leur homme. Malheureusement ce diplomate a échappé à la loupe du CNDD.
Pour ces mécontents, ce choix en leur défaveur n’est pas fortuit car avant même la publication de cette ordonnance de nomination, l’on avait commencé à douter du comportement de Alpha Condé Président du RPG. Selon les rumeurs qui circulent ce dernier se serait catégoriquement opposé à la nomination Kouyaté pour des raisons purement politiques. Face à cette situation, les gens qui étaient pourtant les inconditionnels du RPG se retourne contre leur parti. Quelqu’un que je connaissais pour son soutien indéfectible à tel point qu’il se qualifiait lui-même sourd et aveugle pour soutenir ce parti, me déclare à ma grande surprise qu’il brûlerait sans la moindre hésitation sa carte de membre du RPG si jamais il vérifie et trouve que cette rumeur est bien vraie.
Cependant, d’autres rient jaune : Ah‼ C’est une très bonne leçon, quant à Kouyaté maintenant de nous souffler le nom de son parti. Dès lors on verra celui qui portera le jaune.
Un autre, d’un ton fâcheux renchérit : d’ailleurs c’est le temps du changement, on a jamais été flexible il faut absolument qu’on apprenne à voir les choses autrement.
Ensuite c’est le tour d’un analyste : Kouyaté doit pour cela contacter immédiatement son bras droit JMJ pour ne pas qu’il accepte de faire son retour auquel l’on s’attendait. C’est un élément clé pour neutraliser Sidya.
Un dernier intervenant conclu que les politiciens trahissent toujours, par conséquent lui il décide aujourd’hui d’être neutre puisqu’il est cardiaque.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire