28 mars 2009

Ce qui fait le malheur des taximen à Sonfonia

Sur cette vidéo, ces trois étudiantes avaient longuement plaidé ce chauffeur de taxi pour qu’il puisse faire un rabais du tarif normal. Le taximan le refuge catégoriquement : pas de négociation dit-il. Peu après, le bus arrive. Très contentes de payer désormais 400 fg par tronçon dans le train au lieu de 1000 fg dans le taxi, elles se moquent du taximan en le qualifiant de méchant. Elles se dirigent hâtivement vers le train et le taximan regrette de partir avec son taxi vide.

Voila pourquoi les étudiants se fâchent quand ces trains de kouyate se font rare.

Le transport est insupportable. Qui veut régulièrement venir sur le campus situé dans la haute banlieue de Conakry, doit chercher à maîtriser sa poche.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire